Histoires sans fin
Bienvenue sur le forum d'histoires sans fin....
venez jouer avec les mots, nous avons besoin de vous pour faire vivre ce forum.

ARWEN

Histoires sans fin

La Communauté de la Plume! Ecrivons des histoires ensemble, faisons vivre les mots!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Histoire n°5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Histoire n°5   Mar 22 Aoû 2006 - 9:48

Martin se réveilla en sursaut dans des draps trempés de sueur. Un coup de téléphone l'avait tiré d'un horrible cauchemar, il en était soulagé. Il regarda le cadran numérique de son réveil : 2.00. Il décrocha le combiné, intrigué de recevoir un appel téléphonique si tard dans la nuit :
"Allo?" dit-il d'une voix endormie.
Pas de réponse.
"Aaaaaalllllllloooooooooo ?" Martin commençait à s'impatienter.
" Ne raccrochez pas surtout pas Martin, dit une voix anormalement grave, sous aucun prétexte ! Regardez plutôt dans votre armoire. Vous y trouverez une boîte noire."
Martin, ne comprenant rien, sortit du lit et se dirgea vers l'armoire située en face de lui. Il regarda cependant le reste de la chambre d'hôtel dans laquelle il avait décidé de passer la nuit avant de reprendre son voyage. Il pouvait y distinguer un lit, une table, une chaise, et la fameuse armoire. Bien peu de choses, mais le prix était correct, et c'était plus que ce dont il avait besoin. De la fenêtre, on distinguait les lumières rouges d'un phare.
Arrivé près de l'armoire, il l'ouvrit et se mit à chercher cette stupide boîte noire qui l'avait tiré du lit. "Mais pourquoi est-ce que j'obéis à ce téléphone ! Je suis complètement fou !" pensa-t-il.
"De quelle taille est-elle ?" demanda-t-il dans le combiné.
" À vous de voir quelle taille vous voulez lui donner".
"Quoi ?" se dit-il intérieurement, "sur quel malade je suis encore tombé !"
Le jeune homme n'y comprenait rien, il continua pourtant sa recherche.
Il tomba rapidement sur la fameuse boîte, cachée derrière une couverture. Elle avait la taille d'une boîte à chaussures et était recouverte de velours noir .......

La suite vous appartient ! À vos claviers !  Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Mar 22 Aoû 2006 - 10:45

Complètement sorti de son sommeil, Martin trouvait cette situation étrange....Il tenait en ses mains une boite noire qu'un homme qui connaissait son nom lui avait dit de prendre dans cette armoire....Il refléchissait, il n'avait pas reconnu la voix au téléphone... Cette sacré boite entre ses mains le laissait perplexe, plaisanterie ou pas ? la question le tarodait.... Soudain, la voix dans le combiné le sorti de ses pensées, cette voix grave et lente lui donna la chair de poule. "Martin il ne faut pas ouvrir cette boite ! Il en va de votre vie et de celle de plusieurs milliers de pauvres gens".
Pourquoi MARTIN prit il cela au sérieux ? Toujours est il qu'il se mit à avoir la chair de poule. Personne ne savait qu'il était ici, dans cette petite bourgade du sud de la France. Il avait quitté quelques jours plus tôt sa ville natale sur un coup de tête. Il voulait prendre le large, changer de vie et avait vu dans un journal National cette annonce pour un boulot saisonnier dans l'arrière pays Marseillais. Après un coup de téléphone, on lui avait dit de quoi il s'agissait, un job simple, pas très bien payé et en plus provisoire. Un contrat de 3 mois seulement. Il avait accepté de s'y rendre sans rien dire à personne. Il avait immédiatement fait son sac et tout quitté pour prendre un peu de recule.....Dans le train, il avait somnelé tout le voyage. A la gare de Marseille, il avait prit un car et était arrivé dans ce village qui lui paraissait déserté de ses habitants. Il avait trouvé une chambre dans cet hôtel ou le réceptionniste ne lui avait même pas demandé son nom. Demain à la première heure, il avait decidé de prendre contact avec son nouvel employeur. Mais là cette nuit, que lui arrive t-il ? :?: :?: :?: :face:
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Histoire n°5   Mar 22 Aoû 2006 - 12:25

Il s'assit sur les draps froissés de son lit et déposa la boîte avec précaution. "Il y va de votre vie et de celle de plusieurs milliers de gens".
" C'est une bombe? "articula-t-il péniblement dans le combiné qu'il serra plus fort.
" Aucune question, Martin."
Il se mordit la lèvre et sentit son coeur cogner plus fort. C'était quoi, cette histoire?
"A quatre heures, très exactement, au pied du phare, vous échangerez cette boîte contre une valise. Votre contact sera venu en barque. Vous ne lui parlerez pas."
De plus en plus mal à l'aise, Martin n'arrivait pas à quitter des yeux l'objet enveloppé de velours noir qui semblait le narguer sur le couvre-lit clair.
"Martin ... En aucun cas, vous n'essaierez d'ouvrir cette valise."
"Euh, non, bien sûr mais ..."
"C'est inutile de parler. Il vous sera remis un plan. Il vous indiquera l'endroit où vous devrez vous rendre pour la livraison du bagage."
Un long silence s'ensuivit. Les pensées se bousculaient dans l'esprit de Martin. Que signifiait tout cela? C'était un mauvais coup, c'est sûr.
Il avait un ami ou plutôt une connaissance, un adjudant de gendarmerie.
qu'il n'avait plus vu depuis longtemps mais il pourrait le contacter et lui demander quoi faire!
"Il est évident que vous ne parlez à personne de ce coup de téléphone et de la mission qui vous est confiée. Vos chers vieux parents pourraient le regretter!"
Menaces et chantage. Il tressaillit.
"Bien sûr que non" fit-il. "Je ne dirai rien"
"Alors tout est parfait!"
Il y eut un déclic. Son interlocuteur avait raccroché.
L'angoisse lui crispait l'estomac et il avait un mauvais goût en bouche.
Il avait deux heures devant lui ...

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Sam 26 Aoû 2006 - 16:51

Il lui restait deux heures pour s'executer.... Les menaces sur ses proches n'avaient laissé aucune place à l'hésitation, il devait executer les directives de l'inconnu..... Il s'habillat rapidement, il mit des effets simples mais confortables. Un jean's, un sweet foncé pour ne pas attirer l'attention dans la nuit et passer le plus inaperçu possible. Puis il mit ses baskets.... Il hésita un instant et prit la décision de mettre cette fameuse boite noire dans un léger sac à dos, pour garder les deux mains de libre et la préserver en cas de chute d'une ouverture malencontreuse.... Il réfléchi un instant, se dit qu'une minute pour faire le point était peut être nécessaire pour éviter de faire n'importe quoi. Debout, dans cette chambre d'hôtel, loin de chez lui, il se trouva subitement bien seul. Mais MARTIN n'était pas un trouillard et par conséquent sa décision était prise, il allait aller au rendez vous avec toutes les précautions qu'il est possible de prendre...... Il se précipita dans son sac, le vida et en sorti cette petite lampe torche qu'il était impératif d'enmener de nuit, puis il pris le petit couteau suisse avec son étui qu'il accrocha à sa ceinture de pantalon dans un étui. Il attrapa son portefeuille qu'il glissa dans sa poche arrière et sorti de la chambre sans faire de bruit.........Ne pas allumer les lumières de l'escalier et sortir le plus inconnito possible. Peut être suis je observé ? Peut être va -t-on me suivre pour voir si j'obtempère ? Il descendit sur la pointe des pieds et se retrouva dans la rue obscure après avoir fermé la porte avec précaution. Il regarda tout autour de lui, mais la nuit l'empêchait de voir........ Son obsession maintenant, trouver son chemin pour aller au phare. Il ne connaissait pas ce village et la mer était distante de quelques kilomètres, il allait falloir marcher pour y être à l'heure dite.....Mais marcher vers où ?
Une lueur vint à son aide, c'était le phare qui remplissait son rôle de guide pour les bateaux de nuit. La lumière passait au dessus de la colline légrement au sud par intermittence......C'était la bonne direction.....Ce soir le phare guiderait également Martin pour un curieux rendez vous ...


.../... Razz
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Histoire n°5   Lun 28 Aoû 2006 - 16:52

L'air était doux et une délicate brise marine vint lui titiller les narines. Il avait chaud et froid en même temps.
Il se mit en marche d'un pas alerte, pressé d'en finir mais en même temps excité par l'aventure.
La lune se débarrassa lentement d'un nuage et déversa à ses pieds sa lueur laiteuse. C'est alors qu'il prit consience du village où il était. L'éclairage public en était absent! Ou alors en piteux état de marche.
Mais l'astre de la nuit était décidé à lui montrer le chemin et il prit cela comme un bon augure. Quel village étrange! Il ne se souvenait même pas de son nom. Il n'y avait pas une âme ce qui était assez normal étant donné l'heure de la nuit mais pas non plus de véhicule garé. Il avait l'impression d'avoir fait un bond dans le passé.
Ses semelles ne faisaient pas beaucoup de bruit sur les pavés inégaux et il s'en réjouit. Il s'en serait voulu de troubler ce silence presque religieux. Ce silence de tombe. Un frisson le parcourut. Allons, Martin, tu as lu trop de thrillers.
Il quitta finalement le village et s'engagea sur ce qui lui sembla être une petite route bordée de broussailles mal taillées. Une chouette vola au-dessus de lui et le frôla de ses ailes mais il n'eut pas peur. Il aimait les animaux.
Le phare brillait au loin dispensant son faisceau protecteur et il accéléra le pas. La boîte, prisonnière du sac, cognait contre son dos à chaque pas.
Elle contenait peut-être de l'argent tout simplement. De l'argent destiné à payer ce que contenait la fameuse valise qu'il devait recevoir. Il s'arrêta brusquement. Oui, on l'utilisait pour un trafic et on lui faisait peur pour qu'il ne tente pas de jouer au curieux!
Lentement, il fit glisser le sac et l'ouvrit. Il faisait bien trop sombre pour qu'il voit la boîte enfermée dans son linceul de velours. Mais il savait qu'elle était là et qu'elle contenait sans doute une grosse somme. Il fit glisser sa main à l'intérieur et la referma sur la surface solide. Mais les menaces lui revinrent à l'esprit. La voix avait parlé de ses parents. Oui mais, elle avait peut-être dit ça comme ça pour l'effrayer! Ou alors c'était du sérieux!
Il hésita et ses doigts caressèrent le tissu.
D'un geste nerveux, il resserra la lanière du sac et le remit à son dos en soupirant. Le risque était trop grand et son intrépidité trop limitée.

Il arriva devant le phare. Celui-ci lui parut immense comme un donjon imprenable perché sur des rochers. La lueur intense qui sortait de son oeil lui fit penser au film "Le Seigneur des Anneaux". Un magicien maudit vivait-il à son sommet?
Trop de télé, trop de ciné, allons Martin, ce n'est pas une fiction. C'est la réalité. Il est presque 4 heures du matin et te voilà seul dans la nuit dans un endroit isolé et au coeur d'une machination.
Il grimpa les quelques marches de pierre et son regard sonda l'océan ...
Il hésita

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Jeu 31 Aoû 2006 - 15:36

Il hésita, mais bientôt, un plan grandissait dans sa tête ! Peut-être pouvait-il simplement déposer la boîte sur le sol éclairé par la lumière de la tour du phare, se cacher, et attendre que ses interlocuteurs aient déposé la valise, pour aller la chercher... Oui, voilà ce qu'il allait faire.
"Oh zut !" se dit-il, "ça ne pourra jamais marcher ! Le contact doit me donner mon prochain itinéraire".
Il s'assit sur un rocher et contempla l'océan : il attendait la barque, il était 4 heures.
Celle-ci arriva, et Martin eut un noeud à l'estomac. Il était près à prendre ses jambes à son coup mais le marin l'avait déjà repéré. Il attendait, mort de peur. Quand la personne fut plus près de lui, Martin faillit tomber à la renverse : son interlocuteur était la plus belle femme qu'il n'avait jamais vu !

Celle-ci lui prit la boîte des mains et y mit la valise. Elle ouvrit la bouche sur une voix féérique : " Martin, tu as très bien agit pour l'instant, et heureusement que tu as vu que ton plan ne tenait pas la route. Tu ne vas pas me dire un mot, mais bien écouter les miens : cette valise doit arriver à la chapelle à l'autre bout du village dans 45 min au plus tard. Si elle n'y arrive pas ou si tu l'ouvres, tu peux imaginer ce qu'il t'arrivera. Et, si jamais tu n'y pensais plus, n'en parles à personne !".

Martin obéit, et laissa partir cette magnifique créature sans mot dire.
Il prit rapidement le chemin de l'église, se disant qu'il devait faire demi-tour et trouverais bien l'église dans le village. Il regarda sa montre, il lui restait 40 min pour trouver cette fichue église. Il se mit à rêver de son lit, mais se reprit vite en main.
Trouver l'église devait être sa seule pensée. Malheureusement, arrivé au village, il ne vit aucun clocher ....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Sam 2 Sep 2006 - 17:12

Il se mit à trottiner en direction du village en laissant derrière lui le phare guider les navires sur cette mer dont la paleur de l'aube naissante se répendait. L'église, l'église, l'église il se répétait interieurement ce mot plein d'interrogation ?.... Il jeta un coup d'oeil à sa montre 04 heures 25. Il n'avait pas vu de clocher en regardant le village de cette route qui suplombait le centre bourg, il avait parcouru toutes les rues principales qui se limitaient au strict minimum dans cette localité.... Aucune ame qui vive pour le renseigner. Tout à coup, il vit les phares d'un véhicule à l'extrémité de la ruelle. Le véhicule venait lentement en sa direction, il était trop tard pour se dissimuler, il était inquiet et ne bougeait plus. Un frisson le parcouru de toute part..... :pale:
"Bonjour, Monsieur, Gendarmerie, que faite vous ici à cette heure ? Que transportez vous ?" Suspect
Il n'avait pas reconnu sur le moment le trafic des gendarmes qui faisaient la patrouille de nuit dans la localité. Lorsque le conducteur l'avait interpellé il avait fait un bon en arrière surprit de cette rencontre. Il hésita avant de répondre. "Je cherche un hotel, je viens travailler dans le coin. Cette valise contient mes affaires."""" 🇳🇴
Le militaire l'observait d'un oeil professionnel, il jeta un regard au deuxième gendarme qui était occupé à lire un message sur l'ordinateur de bord. Puis dit à MARTIN "Vous avez une pièce d'identité ? chez qui allez vous travailler ?""" :?:
Martin fut prit de panique, le gendarme était descendu du véhicule et s'approchait de lui. Immobile, il ne savait que faire ? Il transpirait et ne voyait pas d'issue possible...... Une sonnerie retentit du véhicule de la gendarmerie et celui qui lisait l'ordinateur cria à son camarade en lisant le message "Laisse tomber, monte vite, le centre opérationnel nous envoye au phare, il y a eu du grabuge.""" Le gendarme qui était descendu et se dirigeait vers Martin, avait remonté rapidement au volant en disant "Monsieur ne resté pas dans ce village si vous n'êtes pas d'ici, il se passe des choses bizarres, en plus ici, il n'y a aucun travail pour personne alors partez !""" Sur ces mots, le véhicule reprit la route mais beaucoup plus rapidement que lorsqu'il était arrivé en allumant son gyrophare.....Lorsque ce trafic eut tourner au coin de la rue, le silence.....un silence pesant......angoissant......Puis comme venu de nul part un GONG qui annoncait 4 heures 30. Martin tourna la tête dans la direction de cette cloche, mais ne voyait pas de clocher... il prit sa valise qu'il avait posé à terre et alla dans la direction qu'il pensait être la bonne. Mais cette direction l'enmenais vers la sortie du village dans le maquis.

:joker:
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Histoire n°5   Lun 4 Sep 2006 - 19:54

Il s'arrêta et accomplit un tour complet sur lui-même mais il ne vit nulle trace de clocher. Son estomac se noua et l'humidité recouvrit la paume de la main qui tenait la valise. Le superbe apparition s'était-elle moquée de lui? Il n'en voyait aucune raison et les menaces avaient été claires.
Il refit face au maquis que l'aube naissante inondait à présent d'une aura peu sympathique. Un sentier se déroulait devant lui et il s'y engagea résolument. Le temps pressait et il accéléra le pas au cas où il devrait faire demi-tour. Seul le craquement des herbes sèches sous ses pieds troublait le silence. Lentement, le ciel quittait son habit de nuit et s'habillait de gris. Le chemin grimpait de plus en plus et Martin se prit bientôt à transpirer et à soupirer tandis que son regard sondait l'horizon.
Quand il atteignit le sommet, il s'arrêta et contempla le paysage noyé dans la brume. Il eut un choc. Cela ne ressemblait en rien au joyeux sud! Une immense vallée s'étendait à ses pieds hérissée de rochers et de végétation morte. Il grimaça de dépit et s'apprêta à revenir en arrière lorsqu'il aperçut ...

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Sam 9 Sep 2006 - 19:58

une petite lueur à environ un kilomètre dans le maquis. Il hésita...."Non c'est trop bête, cette lueur n'a rien à voir avec un clocher d'église, je fais demi - tour." Il fit quelque pas, puis entendit très distinctement le son d'une cloche. Il se figea à cette sonorité lugubre. Aucun doute possible, cela venait de cette lueur au loin. Il fit de nouveau demi tour et prit la direction que lui indiquait cette lumière qui venait de nulle part. Mais après quelques minutes, il dut se rendre à l'évidence, il n'y avait aucun chemin, il devait enjamber toutes ces plantes, arbustes et ronces pour y arriver....Cela lui parut interminable, mais il avait pris la décision d'y aller. Il avait une mission à remplir. Il se posait encore la question de savoir à où elle le mènerait cette mission avec cette satané valise qui l'encombrait et le genait dans sa progression...Au bout d'un moment qui lui parut une éternité, il approchait enfin du but, la lueur était là à quelques mètres, mais il ne distinguait pas encore où il allait...Il transpirait à grosses gouttes, était écorché, la sueur lui perlait sur le front.....Il leva la tête et fut très surpris de voir que lumière sortait d'une grotte...Il n'y avait personne apparement à proximité. Il hésita, puis entra doucement avec beaucoup de précaution. Il avançait au fond du tunnel et la lumière devenait intense. Il avait un drole de sentiment....une impression angoissante d'être épié à travers les parois rocheuses de cette sinistre caverne. Vers où se dirigeait il ? Qui avait adopté cette endroit comme repère ? Etait il au bon endroit pour son rendez vous ?
affraid
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Histoire n°5   Mar 12 Sep 2006 - 20:59

Il se retourna et se dit qu'il n'aurait jamais dû faire ça!
Au fur et à mesure de sa progression, il semblait comme absorber la lumière car derrière lui, il ne vit que l'obscurité et au loin, la tache glauque censée proclamer la naissance d'un nouveau jour.
"Que se passe-t-il ici? songea-t-il. C'est quoi cet endroit? Pourquoi suis-je entrer? On m'avait dit une chapelle. Ce n'est pas une chapelle!"
Indécis, il fit bravement demi-tour mais un bruit le cloua très vite sur place. Un grognement sourd se répéta. Il y avait une bête dehors qui semblait plutôt du genre inamical.
Quel choix devait-il faire?
Résigné il reprit sa route vers la lumière mais celle-ci lui parut reculer tandis qu'il s'en rapprochait.
Il était presque l'heure du rendez-vous et il accéléra l'allure.
Puis il se mit à crier. - Ho, il y a quelqu'un? J'ai un colis pour vous! Y a quelqu' ...
Le choc l'assomma à moitié et il se retrouva étendu de tout son long ... et il ne vit pas tout de suite que la valise s'était ouverte ... affraid

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Jeu 14 Sep 2006 - 15:38

Il eut juste le temps d'apercevoir que la valise contenait une énorme quantité de billets avant d'être endormi par du chloroforme. Un homme le traina jusqu'au fond de la grotte où il le ligota et l'attacha à un rocher.
Martin se réveilla quelques heures plus tard, il faisait bien jour à présent. Mais il ressentait une énorme douleur dans ses membres endoloris par sa position incomfortable. Il n'y avait personne dans la grotte. Pas un seul signe de vie... Il commençait à paniquer lorsqu'il vit une lampe allumée, et un café qui fumait encore à côté. Il reprit espoir, et se rendormi, fatigué par tous les évênements de la nuit.
Il reprit conscience grâce à son estomac qui criait famine. De plus, il avait très soif. Il fut prit d'une toux sèche, ce qui attira l'attention de quelqu'un ou quelque chose, car une ombre se profila à l'entrée de la grotte ...

Qu'est-ce donc ? Ou qui est-ce ??

🐉
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Histoire n°5   Dim 17 Sep 2006 - 15:30

"Ecouté Martin et surtout ne me coupé pas la parole....Nous vous devons quelques explications... Nous travaillons pour le gouvernement et si l'on vous a choisi c'est pas par guetté de coeur. Je dois tout de suite vous dire que j'étais contre cette façon d'agir.... Bref, vous êtes là et maintenant que vous avez accompli avec succés les tests, que vous le vouliez ou pas vous êtes des des notres et vous êtes concerné par cette affaire au premier titre. Martin je vais vous détacher, vous allez boire ce café bien mérité et vous allez m'écouter. Etes vous d'accord pour m'écouter ?""""
Martin n'y comprenait vraiement rien. Tout se mélangeait dans sa tête "gouvernement, avoir été choisi, tests" étaient des mots qui résonnaient et lui laissaient beaucoup d'interrogations. "Oui, Monsieur, je vais vous écouter, mais par pitié, éclairé moi. Que dois je faire, pourquoi moi ? pourquoi maintenant ici ?......La vérité Monsieur et Rien que la Vérité et VITE.""""
L'homme détacha, Martin et commença son récit....""Je comprends votre impatience. Voilà, une mystérieuse puissance, ou un groupe terroriste on ne sait pas trop bien encore, a enlevé le Président il y a de cela quelques jours. Depuis, pour ne pas inquiéter nos concitoyens, nous avons fait appel à un sosie pour le remplacer. On nous réclame en échange du Président deux têtes Nucléaires et une très forte somme d'argent. Apparement, les kidnappeurs sont très bien informés et connaissent toutes nos intentions avant que nous tentions quoi que se soit. Ils ont la liste des personnes travaillant pour nous dans l'ombre, des Agents secrets pour être plus précis, évidement ils les font éliminer à chaque fois qu'on leur confie une mission susceptible de dénouer l'affaire. En comité restreint, on a décidé de faire appel à un inconnu de nos services pour lui confier une mission clé. Comme je vous l'ai dit, j'étais contre !....Je n'ai pas eu le choix et j'obéis. On vous a choisi vous car vous étes un parfait inconnu, un Français moyen, sans situation mais équilibré et sportif. Nous vous avons appaté avec notre annonce dans la Région pour vous sortir de vos repères, puis l'on mis en scène cette mystèrieuse histoire de valise pour voir si vous pouviez obéir aveuglément jusqu'au péril de votre vie. On vous a épié en permanence durant ce test, avec un groupe de d'esperts, puis on a décidé de vous faire confiance. Maintenant vous savez tout ce que vous devez savoir pour l'instant. Mais votre vie nous appartient et si d'aventure vous faite un faut pas, vous serez éliminé comme nos meilleurs hommes par ce groupe de terroristes, ou s'il s'agit de trahisont par nous tout simplement. Pour finir, cette valise que vous transportiez vers l'inconnu était effectivement pleine de billets. On vous a tenté et on en conclu que nous pourvons vous faire confiance.""
:geek:
Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Histoire n°5   Jeu 21 Sep 2006 - 16:39

- On a kidnappé le Président?
- Oui, c'est tout à fait ça!
- Et vous comptez sur moi pour le libérer?
- Le libérer, oui, et mettre un terme aux activités de ces malfaiteurs.
Le thème de James Bond se mit à résonner dans la tête de Martin et il se sentit devenir important.
- J'aurai une arme?
- Martin ...
- J'étais assez bon tireur dans les fêtes foraines!
- Martin ...
- Evidemment, les cibles ne bougeaient pas ou presque pas et j'en étais assez proche!
- Martin, ce n'est pas un jeu! Vous allez risquer votre vie, ici!
Le jeune homme sentit fondre son enthousiasme.
- Mais je n'ai pas le choix de refuser ...
- Non, vous ne l'avez pas!
- Est-ce vraiment légal?
- Il y va de la sécurité de la Nation et peut-être du Monde. Vous êtes réquisitionné pour la bonne cause. Vous avez été choisi!
Une bouffée de fierté le submergea.
- Ok, alors. Je peux manger avant? Je crève la dalle!
L'homme se mit à rire.
- Martin, on ne va pas vous jeter ainsi dans l'aventure! Vous allez d'abord suivre une formation brêve mais suffisante dans un centre ultra secret, où vous pourrez également vous rassasier, puis nous vous enverrons sur le terrain. D'ailleurs, il est temps d'y aller. Suivez-moi!
Au lieu de se diriger vers la sortie, l'homme s'enfonça vers le fond le plus obscur de la grotte. Un bruit se fit alors entendre, comme si quelque chose de très lourd se déplaçait et une lueur naquit lorsque le gros rocher eut complètement coulissé. Un escalier avait été taillé et s'enfonçait dans les entrailles de la Terre. Abasourdi, Martin se mit à descendre derrière l'homme qui stoppa un moment. L'énorme pierre se remit en place pour à nouveau masquer cette issue.
- Au fait, appelez-moi Dan!
Une dizaine de marches, éclairée par des petits spots, les amena dans une petite pièce dont la seule issue semblait être une porte métallique.
- Ascenseur! expliqua l'homme en activant une commande.
Celui-ci arriva aussitôt avec un bruit feutré et Martin eut une petite hésitation.
- Allez, on vous attend!
La descente rapide ne leur prit que quelques secondes.
- Nous y sommes!
La lumière de l'immense couloir était presque aveuglante! Immense était le mot car des véhicules s'y déplaçaient et Martin avait peine à en croire ses yeux.

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Histoire n°5   

Revenir en haut Aller en bas
 
Histoire n°5
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [A LIRE] Histoire de la taverne + Tuto d'upload.
» HISTOIRE DE LUMUMBA
» Revue "Les dessous de l'Histoire" (Jacquier)
» la peinture hyper réaliste Histoire de l'Art
» Histoire de Rivombrosa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires sans fin :: Au fil des mots :: Nos créations littéraires-
Sauter vers: