Histoires sans fin
Bienvenue sur le forum d'histoires sans fin....
venez jouer avec les mots, nous avons besoin de vous pour faire vivre ce forum.

ARWEN

Histoires sans fin

La Communauté de la Plume! Ecrivons des histoires ensemble, faisons vivre les mots!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   Dim 26 Mai 2013 - 16:57

Petit voyage, mais je le poste quand même parce que ça m'a fait trop plaisir, j'espère que ça vous intéressera


La pierre de la fée ( péiro de la fado ) : le dolmen de Draguignan


Situé sur la route de Montferrat, le dolmen de la Pierre de la Fée, classé "monument historique", est une sépulture collective datant de la fin du néolithique (2500/2000 avant J-C.).

Ce dolmen est le plus important mégalithe de Provence.
Il est constitué par trois dalles verticales de 2,20 à 2,40 mètres de haut, soutenant une table de plus de 5 mètres de longueur pour un poids total avoisinant les 60 tonnes. Une dalle de soutien supplémentaire existait au siècle dernier et encore en 1996. Les dalles en place sont en calcaire local.
Par ses dimensions imposantes, il est considéré comme l'un des plus beaux spécimens connus.
Un chêne, un micocoulier et un if lui servent d'ombrage. Les dalles qui subsistent, supportent une "table supérieure" pesant plus de 20 tonnes. Le dolmen doit son nom à la légende de la fée qui selon une autre légende, donnait rendez vous aux femmes désireuses d'enfants, sous cette pierre pour leurs donner des remèdes de fertilité.

Ce dolmen, classé monument historique dans la liste de 1889 a été restauré en 1951. Il est l'un des plus imposant de Provence. A l'origine, sépulture collective, il date de la fin du néolithique, début du chalcolithique (2500/2000 avant J.C.) Elle contenait les ossements de plusieurs individus accompagnés d'offrandes (outils en silex, parures en os et en pierre). Les archéologues ont découvert une douzaine de perles en rondelle (callaïs et jadéïte), deux perles en rondelle en calcaire amorphe blanchâtre, neuf perles en lignite, une crache de cerf perforée à la racine, deux perles en tonnelet en serpentine à perforation biconique et trois opercules de "cyclostomas elegans" à perforation naturelle. Des fouilles de Léon Compagnon en 1844, il ne reste qu'une pointe de flèche en silex, deux boutons en os et une perle de plomb. Des fragments de restes humains révèlent la présence d'un sujet âgé. Ce dolmen a été source de nombreuses fouilles clandestines jusqu'à subir un dynamitage en 1975 !

La légende de la fée Esterelle en fait un lieu de fécondité. Le mégalithe est cité par Jehan de Nostredame, frère de Michel de Nostredame (Nostradamus) dans sa légende de saint Hermentaire (1540) et par Frédéric Mistral dans Calendal (1886) .


LA LEGENDE:

« Il était une fois une fée qui aimait à se déguiser en bergère. Ainsi travestie, elle s'en allait, sous les bosquets d'orangers et de grenadiers, et jouait de la mandoline. La fausse bergère, grâce à sa beauté et, peut-être, à quelque mélodie magique, parvint à inspirer une grande passion à un jeune génie du voisinage qui finit par lui demander sa main. La fée consentit à la lui accorder, s'il acceptait , de son côté, que le mariage fût célébré sur une table formée de trois pierres dont elle lui fit un portrait minutieux. Le jeune homme reconnut dans la description de sa bien-aimée les pierres qui, depuis dix siècles avaient dévalé la montagne de Fréjus pour s'entasser au bas de la gorge voisine. Réunissant toutes ses forces physiques et surnaturelles, il parvint à dresser les deux premières pierres, mais fut incapable de déplacer la troisième. Accablé, il crut avoir perdu la main de la bergère. Mais la fée, à qui il n'était pas indifférent le prit de pitié. La nuit suivante, elle s'approcha de la pierre récalcitrante et traça autour d'elle un cercle magique. Sur le champ, une immense flamme s'éleva et la lourde dalle fut transportée sur les deux autres. A l'aube, la bergère magicienne surveilla son amant pour partager sa joie au moment où il découvrait le prodige. Mais le jeune homme comprit seulement qu'il était un bien modeste génie et qu'il était condamné à mourir parce qu'il aimait une fée plus habile que lui. Il mourut donc, bientôt suivi par la fée folle de désespoir. »


Revenir en haut Aller en bas
Arwen
Sorcière
avatar

Nombre de messages : 5712
Age : 64
Localisation : Liège
Date d'inscription : 11/02/2006

MessageSujet: Re: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   Lun 27 Mai 2013 - 9:38

Quel endroit magnifique et quelle belle (et triste) légende.
Merci, ma belle.

_________________
Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín. Im Arwen.
Telin le thaed. Lasto beth nîn, tolo dan nan galad.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://histoiressansfin.forumzen.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   Lun 27 Mai 2013 - 11:23

Qu'est-ce que j'ai pu rêver d'être une fée quand j'étais gamine... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Chantara
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1048
Age : 56
Localisation : Se perd dans ses pensées...
Date d'inscription : 03/10/2006

MessageSujet: Re: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   Lun 27 Mai 2013 - 18:35

magnifique !
Merci d'avoir partagé avec nous.

superbe photo on s'attendrait presque a voir des fées derrière le premier brin d'herbes

_________________
Peu importe ce que tu donnes à une femme, elle le rendra meilleur! Donnes lui un spermatozoide, elle te donnera un bébé, donnes lui une maison, elle en fera un foyer, donnes lui un sourire, elle te donnera son coeur.
Elle multiplie et élargit ce qu'on lui donne. Donc, si tu lui donnes de la merde, t'étonnes pas qu'elle te fasse chier  !

http://minuit.forum-actif.net/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://minuit.forum-actif.net
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   Mar 28 Mai 2013 - 6:59

Merci de vos commentaires, j'avais envie de partager la magie de cet endroit.
Dommage que je n'aie pas vu la fée, mais on a un sentiment de bien-être près de ce dolmen, je n'avais pas envie de partir.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Dolmen de la Pierre de la Fée (Draguignan,Var,France)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La pierre de la fée (Draguignan)
» Château de sable de Frédéric Peeters et Pierre Oscar Levy
» Pierre Clostermann : Le grand cirque
» Decourcelle, Pierre
» Jacques Rogy - Pierre Lamblin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires sans fin :: Au fil des mots :: Carnets de Voyage-
Sauter vers: