Histoires sans fin
Bienvenue sur le forum d'histoires sans fin....
venez jouer avec les mots, nous avons besoin de vous pour faire vivre ce forum.

ARWEN

Histoires sans fin

La Communauté de la Plume! Ecrivons des histoires ensemble, faisons vivre les mots!
 
AccueilPortailGalerieFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sully Prud'homme

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Sully Prud'homme   Mer 3 Avr 2013 - 8:17

Ou comment se faire largement influencer par une poésie qu'on aime.

Voici donc la poésie de Sully Prud'homme suivie de la mienne. J'ai mis quelques années à réaliser que je l'avais un poil plagié Suspect

Printemps oublié

Ce beau printemps qui vient de naître
À peine goûté va finir ;
Nul de nous n’en fera connaître
La grâce aux peuples à venir.

Nous n’osons plus parler des roses :
Quand nous les chantons, on en rit ;
Car des plus adorables choses
Le culte est si vieux qu’il périt.

Les premiers amants de la terre
Ont célébré Mai sans retour,
Et les derniers doivent se taire,
Plus nouveaux que leur propre amour.

Rien de cette saison fragile
Ne sera sauvé dans nos vers,
Et les cytises de Virgile
Ont embaumé tout l’univers.

Ah ! frustrés par les anciens hommes,
Nous sentons le regret jaloux
Qu’ils aient été ce que nous sommes,
Qu’ils aient eu nos coeurs avant nous.


---------------------------------------------------------------

La mienne :


PILLAGE

A-t-on encore le courage
Ou l’envie, ou bien le besoin,
Cette idiotie folle ou trop sage
De n’être qu’un humain ?

J’ai parfois le cœur plein des restes
De l’humanité qui vécut
En découvrant de simples gestes...
Mais découvrir n’existe plus !

A-t-on encore des choses à dire ?
Pourquoi ce sentiment d’ennui ?
Pourquoi le meilleur et le pire
Ont déjà des sons dans nos vies ?

Tout a-t-il été fait ou presque
Pour parler de tous nos amours ?
Pour parler du simple et du reste,
De maintenant et de toujours ?

Près de ma page irréprochable
Qui n’attend que mes sentiments,
Je me sens parfois si minable
De ne vivre que maintenant !

Je viens si tard dans les sourires
Que les mots pour les enrober
M’entraînent parfois à haïr
Ceux qui les ont déjà usés.

Coupables d’antan, voleurs d’âme,
Qui avez pleuré mieux que moi
Et fait verser autant de larmes
Et donné tant de joies.

Qui avez dit autant de choses,
Tellement su les inventer
Si bien parlé du vent, des roses !
Que nous reste-t-il à aimer ?

Car l’Humain va mais rien ne change
Des beautés du monde et du cœur.
Alors peu à peu le dérangent
Nos bavardages sur les fleurs !...

Pourtant...

Toujours je cherche ce courage
De vouloir encore demain
Atteindre avec des mots sauvages
Et surhumains
Les cœurs blasés par les pillages
Des anciens...
Revenir en haut Aller en bas
 
Sully Prud'homme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prud'homme (Orbey) (68)
» Le Vase brisé (Sully Prudhomme)
» Sully Prudhomme
» Paul PRUD'HOMME (Canada)
» [Prud'homme, Annie-Claude] Déjeuner à la pointe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Histoires sans fin :: Au fil des mots :: La beauté des mots dans la poésie, les chansons, ...-
Sauter vers: